Chers agriculteurs-multiplicateurs                                                                                                                                                                                                                              De Haan, le 16/01/2021

Par la présente, nos meilleurs vœux pour une 2021 heureuse et prospère. L’année écoulée a été exceptionnelle pour tous et cela n’a pas été différent pour notre organisation. L’année 2020 est devenue une année historique qui a clairement montré que la valeur d’une marchandise est déterminée par l’offre et la demande; ce fut aussi l’année où les réunions virtuelles ont remplacé les débats autour d’une table. Voici les principaux événements de notre association.

  1. Décès du président-fondateur Jacques Boonen

Le 30 novembre 2020, à l’âge de 84 ans, M. Jacques Boonen, le président fondateur d’Agrisemza est décédé.  M. Boonen était un homme passionné et respecté, ouvert au dialogue et qui défendait les intérêts des multiplicateurs au niveau national et européen. Son carnet d’adresse ne connaissaient pas de frontières C’était un homme de charisme et de vision. La fondation d’Agrisemza date du 12/12/1988 et la structure interprofessionnelle a été reconnue par arrêté royal du 5 janvier 1998.

  1. Comment fonctionne Agrisemza

Nous avons eu une réunion du conseil d’administration le 13 février et une autre réunion du conseil via internet le 28 décembre. Grâce à l’application Teams, nous avons organisé une réunion pour les multiplicateurs de semences de graminées le 3 décembre. Via Mailchimp, nous avons envoyé trois newsletters aux membres dont l’adresse e-mail nous est connue et vous pouvez lire ces newsletters ainsi que le compte rendu de la réunion sur les semences de graminées via le site  www.agrisemza.be.

Nôtre vice-président Jacques de Montpellier a demandé à la reunion du conseil d’administration du 13 février 2020 qu’il ne soit plus vice-président à partir du 1er janvier 2020, et il rend également son mandat disponible à Intersemza mais reste administrateur dans les deux sociétés. Le president remercie au nom du conseil Jacques de Montpellier pour ses nombreuses années d’efforts passionnés pour Agrisemza. A la proposition du conseil d’administration le 28 décembre notre administrateur Joris Bulcke à accepté le rôle de vice-président à la place de Jacques de Montpellier.

La réunion ESGG prévue du 27 au 29 mai en Italie a été reportée à juin 2021. En attendant, vous pouvez trouver les statistiques européennes concernant la multiplication en 2020 sur le site www.agrisemza.be  Il y avait un contact  régulier via le net avec le secrétariat à Paris.

Il y a une réponse positive de Seed @ bel sur l’opération future au sein de l’organisation interprofessionnelle (Intersemza), mais les circonstances corona ont reporté la poursuite des discussions à une date ultérieure.

Nous continuons à travailler et nous suivons l’actualité.  Environ 440 des 600 multiplicateurs en Flandre sont des producteurs de semences de graminées, 75 producteurs (-25%) multiplient des semences de céréales et 95 producteurs (+ 35%) des semences de lin. Il est clair que les multiplicateurs sont importants dans la colonne de production et que le nombre des multiplicateurs de semences de graminées augmente continuellement.

  1. Année de culture et rentabilité des cultures

Le rendement des céréales était variable, mais en moyenne toujours  décent pour le blé d’hiver.  Le type du sol et la variété  étaient particulièrement importants. Les lots de lin réussis étaient rares et, dans certains champs, il n’y avait que la levée au mois de juin donc il n’y avait pas de rendement en semences. Les rendements de graminées variaient de très faibles à assez bons. Le rendement moyen est toujours inférieur de 300 kg / ha à celui de l’an dernier.

Les prix du blé sont les meilleurs de ces 6 dernières années et même avec une production de blé historiquement élevée en Russie de 82,8 Mt, les exportations restent limitées pour des raisons nationales. A partir du 15 février, une taxe à l’exportation de 30% (25 € / T) s’applique. Bon à savoir que la production de blé dans l’Union européenne est 135,5 MT cette année et  était 14% inférieure à l’an dernier.La production totale de la Russie 83 MT + Ukraine 27 MT + Australie 29 MT s’élève à 139 MT. La superficie de blé en France à 4,5 M ha était la plus faible depuis 17 ans, et la production  de blé  29,2 Mt.

  1. Multiplication de semences de blé et de graminées en Belgique et en Europe

En 2020, il y avait environ 4100 ha de blé d’hiver et 4000 ha de multiplicaton de semences de graminées en Belgique, ce qui signifie que la multiplicaton du blé a diminué de 25% au cours des 5 dernières années et la multiplication des semences de graminées a augmenté de 70%. En France, la multiplication du blé a diminué de 25% et la multiplication des semences de graminées a augmenté de 25%. Au Danemark, pays européen des semences de graminées, la superficie des semences de graminées est passée de 60 000 ha en 2016 à 92 000 ha en 2020 et la dimunition du blé d’hiver est passée de 20 000 ha à 17 000 ha. La demande de semences de graminées augmente, mais il semble qu’il existe actuellement un stock, mais dans le cadre du «green deal» en Europe, on peut s’attendre à un besoin croissant de semences de graminées. Environ 200 000 ha de semences de graminées sont multipliés en Europe sur une superficie totale de multiplication de 1 280 000 ha soit 16%. En France, il existe depuis six ans un soutien européen couplé pour la production de semences de graminées destinées à la production de fourrage. Cette aide s’élève à 40-60 euros / ha.

  1. Discussion de la réunion sur les semences de graminées le 3 décembre via Teams

Le rapport complet est disponible sur www.agrisemza.be,  mais il reste quelques points importants. Compte tenu de l’évolution du climat, nous prévoyons qu’il y aura des sécheresses encore plus longues à l’avenir, et l’apport d’humidité capillaire est extrêmement important. Ceci est lié à la matière organique efficace et est lié à l’engrais vert, à la couverture permanente du sol, au travail du sol moins profond et à une plus grande attention à la structure du sol. L’irrigation peut aider, mais ce n’est pas possible partout et c’est une solution à court terme.                                               La construction du sol est un objectif à long terme et nécessite beaucoup plus d’études et plus de ressources. La matière organique, la vie microbienne dans le sol et une relation appropriée entre le sol, l’eau et l’air aident à la production même avec une limitation de la fertilisation autorisée.

AGRISEMZA reste le défenseur des intérêts des agriculteurs-multiplicateurs. Cette branche d’agriculture évolue et devra faire face à des défis et des nouveautés dans les années à venir.  Vôtre soutien est très importante pour notre fonctionnement et vôtre  représentation. Pour vous informer régulièrement, nous vous demandons d’indiquer votre adresse e-mail exacte et comlète avec la cotisation pour 2021. Nous souhaitons informer régulièrement les membres dont l’adresse e-mail est connue Assurez-vous de recevoir également des nouvelles par e-mail l’année prochaine.

La cotisation pour l’année 2021 est de 25 euros
et peut être déposé sur le compte BE57 1031 1079 9835 d’AGRISEMZA.

Hugo Adriansens                                                                                                      Joris Bulcke
Président AGRISEMZA                                                                                             Vice-Président AGRISEMZA

Bénéficiaire : AGRISEMZA                                                                                    Montant : 25.00 €

Numéro de compte : BE57 1031 1079 9835

Déclaration : Cotisation 2021 ( + adresse e-mail)

 

Wil je de nieuwsbrieven lezen in de toekomst?
We respecteren uw privacy!
Indien u reeds onze nieuwsbrief ontving,
krijgt u geen verder bericht.